Notice: WC_Cart::get_cart_url est obsolète depuis la version 2.5 ! Utilisez wc_get_cart_url à la place. in /home/mysma459/public_html/wp-includes/functions.php on line 4435

Le blog de My Smart Content Agence de rédaction Web

Contenus multilingues : le rôle primordial des réseaux sociaux

art-2026073_1280

Publier des contenus multilingues est nécessaire pour toucher un maximum de clients potentiels. Une telle stratégie s’appuie sur les réseaux sociaux.

Envisagez-vous de vous lancer sur un marché étranger ? Si c’est le cas, vous devrez certainement adopter une stratégie de communication multilingue. Une telle opération requiert une très bonne connaissance des sensibilités socio-culturelles du ou des marchés cibles, mais pas seulement.

Vous devez aussi maîtriser les outils qui facilitent la diffusion et la publication de contenus dans des langues différentes, sans oublier d’exploiter l’immense potentiel des réseaux sociaux en matière de contenus multilingues.

Pourquoi élaborer une stratégie de contenus multilingues ?

Il n’est pas rare aujourd’hui de voir des sites traduits en deux, trois, voire quatre langues ou plus. Certaines plateformes se targuent même de fournir des contenus dans plus d’une centaine de langues. Souvent, ces sites sont associés à des marques internationales ou des multinationales, comme Coca-Cola, Holcim, Amazon ou encore MasterCard. Pour ces grandes entreprises, l’utilité de contenus multilingues ne se discute même plus. En raison de leur présence à l’international, elles ont besoin de communiquer avec leurs clients dans leur propre langue.

Mais qu’en est-il des petites entreprises qui n’ont aucune ou ont très peu de clients à l’étranger ? La communication multilingue s’inscrit alors dans une démarche à long terme, où la marque tente d’exporter sa présence. Dans ce cas, le contenu multilingue fait partie d’une stratégie de marketing culturel. La règle est toute simple : chaque lecteur – et donc chaque client potentiel – est unique. Il est donc crucial de s’adresser à lui selon ses préférences, et de lui fournir du contenu dans sa langue maternelle.

L’autre raison est purement commerciale. Une entreprise désireuse de vendre plus de produits ou services aura toujours besoin de prospecter de nouveaux marchés. Or, son offre peut intéresser des prospects et clients autres que ceux qu’elle cible habituellement. Produire du contenu dans d’autres langues permet alors de toucher de nouvelles cibles et d’engager un processus de conversion. Et le potentiel à exploiter est très vaste.

Contenus multilingues riment avec réseaux sociaux

Si vous voulez cibler des clients qui parlent une langue étrangère, traduire votre site dans cette langue est déjà un bon début. Cela rapportera un peu de trafic et une visibilité supplémentaire.

La partie notoriété est cependant peu travaillée avec ce seul outil. Votre entreprise aura toujours besoin de nouer des liens avec les visiteurs étrangers, d’entretenir leur curiosité et de les convertir en clients. Toutes ces actions sont impossibles sans une bonne stratégie de communication sur les réseaux sociaux.

Peu importe leur langue et leur localisation, les internautes passent beaucoup de temps sur les réseaux sociaux. Que ce soit sur leur mobile, sur leur ordinateur, au travail ou ailleurs, ces sites prennent une part importante de leur temps et de leur attention. L’idée est d’exploiter cette habitude pour servir les intérêts de votre communication multilingue.

Ne vous contentez pas de publier vos contenus en langue étrangère sur votre site. Partagez-les sur vos réseaux sociaux. Répondez aux commentaires en langue étrangère. Adaptez votre message selon la culture et les traditions locales. Ces conseils, simples en apparence, sont en réalité plus compliqués à mettre en œuvre.

Connaître et cibler une audience multilingue

La communication multilingue ne se limite pas à la traduction. Votre stratégie de contenu doit aussi s’adapter à la culture, au mode de pensée et aux habitudes de vie des internautes qui parlent la langue étrangère ciblée.

Par exemple, si vous pensez cibler des internautes chinois avec Facebook, vous avez tout faux. Le réseau social numéro 1 dans le monde est très peu utilisé dans l’Empire du Milieu.

Une stratégie de contenu multilingue évolue en permanence

Certaines informations, très utiles en France, seraient futiles dans d’autres pays. Aussi, mieux vaut étudier en profondeur les particularités ethniques, culturelles et sociales de l’audience avant même d’élaborer une stratégie multilingue. C’est le meilleur moyen de créer un lien de proximité avec les internautes cibles, peu importe leur langue.

Faire appel à un rédacteur local ou qui maîtrise les nuances culturelles pourrait aider à produire du contenu doté d’un fort ancrage local. Vous pouvez aussi recourir aux services d’une agence éditoriale Madagascar ou d’une agence spécialisée, pour adapter votre stratégie de contenu selon les pays visés.

Adaptez ensuite votre communication ciblée en fonction des services et produits que vous vendez. Lorsque vous publiez un premier contenu, analysez les données du trafic. Voyez quels sont les profils qui ont le mieux réagi à votre contenu. Vous aurez alors de précieux indices sur ce qui marche ou ce qui ne marche pas dans tous les pays et toutes les langues que vous ciblez.

Communiquer en plusieurs langues sur les réseaux sociaux

Outre les contenus sur votre site, votre entreprise doit aussi communiquer directement sur les réseaux sociaux. Les flashs infos, les offres promotionnelles, les messages de bienvenue, de remerciements et autres actualités passent mieux sur ces plateformes. Et ce type d’informations intéresse plus de monde si elles se déclinent en plusieurs langues.

Vous avez alors le choix entre plusieurs options pour votre communication multilingue sur les réseaux sociaux. Vous pouvez, entre autres :

  • Écrire et publier vos publications en deux ou plusieurs langues.
  • Traduire chaque publication en plusieurs langues.
  • Créer des publications multilingues à l’accès restreint.
  • Créer des pages par langue.

La première option consiste à écrire votre message dans deux ou plusieurs langues, puis de le publier dans un seul post. Cette option, bien que pratique, comporte un certain nombre de lacunes. La principale porte sur la faible visibilité de votre message pour certains utilisateurs. On parle notamment de ceux qui doivent ouvrir une fenêtre déroulante ou scroller pour lire la version du post dans leur langue. La longueur des publications pose aussi un problème.

Avec la seconde option, vous rédigez vos messages dans plusieurs langues différentes, puis vous les publiez dans des publications différentes. Vous aurez alors plusieurs posts en langues étrangères sur une même page. Là encore, certains internautes risquent de ne pas voir la publication dans leur propre langue, surtout si vous ciblez plusieurs marchés.

L’avantage des publications multilingues et des Pages mondiales

Les publications multilingues apparaissent comme la meilleure option. Il suffit de créer une seule publication, puis d’insérer sa traduction dans chaque langue à cibler. Facebook, Instagram et bien d’autres réseaux sociaux disposent de fonctionnalités permettant de paramétrer l’affichage d’une publication selon la localisation du visiteur.

Un post écrit en français pourrait ainsi s’afficher en anglais sur l’écran d’un visiteur australien, si toutefois vous avez ajouté la traduction en anglais dans vos paramètres. Bien sûr, vous pouvez insérer votre propre traduction en lieu et place de la traduction automatique de Facebook.

La création d’une page entreprise par langue est aussi intéressante à bien des égards. Vous pouvez ainsi adapter vos communications selon les préférences et les spécificités culturelles de votre audience. Sur Facebook, il est même possible de rassembler et de gérer toutes ces variantes linguistiques avec la fonction Page mondiale.

Le concept est assez simple. Votre entreprise possède une page principale, le « Root Page », sur laquelle vous gérez toutes les autres pages. C’est sur cette interface que vous créez, ajoutez ou supprimez vos pages internationales, les « Market Pages », selon votre stratégie.

Votre marque peut ainsi avoir, par exemple, une page spéciale pour le marché français, une autre pour le marché nord-américain et une autre pour le marché sud-américain. L’internaute sera redirigé automatiquement sur la page qui lui correspond le mieux, en fonction de sa langue et de son pays de résidence.

Quand investir dans une communication multilingue ?

Comment savoir si votre marque est prête à cibler un marché étranger ? Demandez-vous d’abord si votre activité pourrait intéresser des clients internationaux. Une extension à l’international signifie aussi que votre entreprise a les moyens de répondre aux demandes des clients étrangers.

Pour avoir une idée du potentiel de croissance de votre marque, analysez les données de trafic de votre site et de vos réseaux sociaux. Avez-vous des visiteurs étrangers sur vos plateformes ? Qu’en est-il de leur niveau d’engagement ? Partagent-ils vos contenus ? Sont-ils actifs dans les commentaires, les mentions « J’aime », etc. ? Ces statistiques vous donnent souvent des indices intéressants sur l’exposition et la visibilité de votre marque sur un marché en langue étrangère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devis




Contact

Des idées, des questions ?

Nous vous répondons sous 24h

Tél. :
+261 34 94 765 90