Le format long prend de plus en plus d’ampleur dans la production de contenu web

Le format long prend de plus en plus d’ampleur dans la production de contenu web

En matière de production de contenu web, le format court a longtemps été privilégié. Raccourcir les contenus est une pratique très courante, notamment pour ce qui est de capter l’attention de la cible. Or, même si l’internaute recherche du contenu qu’il peut consulter en moins de deux minutes, certaines idées ne peuvent être traduites en quelques lignes ou via une vidéo d’à peine une trentaine de secondes. C’est pour cette raison que les spécialistes dans le domaine s’accordent à dire que prolonger les contenus est désormais une stratégie incontournable pour se faire une place sur le marché.

Le contenu web long: un puissant levier relationnel

A l’heure où le choix du format du contenu web se trouve au cœur des débats des marketeurs, la majorité est unanime sur le fait que la longueur doit avant tout être synonyme de profondeur. En optant pour le format long, la marque ou l’annonceur promet d’apporter aux lecteurs une forte valeur ajoutée autour d’un sujet donné. Autrement dit, il ne suffit pas d’apporter au contenu un angle répondant aux attentes de la cible. Il faut surtout faire en sorte de récompenser l’internaute pour l’attention qu’il aura accordée à votre contenu.

Qu’il s’agisse d’un article de fond ou d’une série de podcasts, le format long tient rôle de levier relationnel entre l’annonceur et sa cible. Le contenu immersif se doit d’être un entretien de qualité entre l’audience et la marque, un outil rendu indispensable pour créer une relation forte et durable entre les deux parties. En parallèle, la marque se positionne davantage en tant qu’expert auprès de sa cible, donc de se démarquer de la concurrence.

Un engouement avéré pour les idées traitées en profondeur

Certes, les extraits et les brèves présentent l’avantage de capter rapidement l’attention de l’audience. Cependant, le format long du contenu web permet pour sa part de traiter un sujet en profondeur, attirant toujours autant le lecteur. Un article de fond apporte des réponses détaillées et fournies à la cible, tandis que l’annonceur ou marque s’autorise à défendre un parti pris. Concrètement, prolonger le contenu demeure la meilleure manière de pendre position auprès de sa cible.

Cet engouement pour les idées traitées en profondeur se justifie également par la portée du format long sur le SEO. Le contenu long engendre plus de backlinks, un levier incontestable en matière de visibilité. En plus de créer de la valeur, la marque embarque son audience dans un univers enrichi. Elle s’autorise à élargir son centre d’expertise tout en valorisant sa vision. C’est d’ailleurs cette prise de position qui permet à la marque de conquérir de nouveaux prospects et par la même occasion fidéliser les clients existants.

Une visée, un format

Ce qui est important de noter, c’est que le choix du format repose avant tout sur l’intention de la marque ou de l’annonceur en communiquant avec sa cible. Le contenu est travaillé en fonction du message à transmettre, pour ensuite être adapté au format adéquat. En optant pour le format court, la technique du snacking, la marque produit du contenu « jetable ». Le contenu paraît certes captivant, mais il ne peut être utilisé sur le long terme.

Le rayonnement de l’article ou de la vidéo dans le temps favorise un rapport durable entre l’audience et la marque. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de privilégier le format long, permettant de traiter un sujet pouvant aborder plusieurs points de douleur détectés. La marque peut faire parler d’elle et embarquer sa cible dans son histoire.