Les erreurs à éviter pour une meilleure écriture web

Les erreurs à éviter pour une meilleure écriture web

La création d’un site internet passe inévitablement par une écriture web de qualité. Quel que soit le type du site, la stratégie éditoriale comme les techniques de référencement doivent être pensées pour satisfaire la curiosité de l’internaute et répondre aux exigences des moteurs de recherche. Ceci dit, il est important de connaître les erreurs à éviter lors de la rédaction de contenus.

Des contenus dépourvus de créativité

Dans la mesure du possible, évitez de créer un contenu dépourvu d’originalité, autant sur la forme que sur le fond. Pour faire la différence, le rédacteur peut miser sur un ton ironique ou choisir d’adopter un angle d’approche susceptible de marquer les esprits. Pourquoi ne pas lier des contenus qui n’ont à l’origine aucun rapport entre eux ? En traitant le sujet sous des angles très différents les uns des autres, vous éviterez de faire du remplissage. Rien de plus pertinent, en somme.

En toute circonstance, le rédacteur web doit s’assurer que l’article répond à une problématique posée. La solution donnée doit pouvoir changer le comportement du lecteur ; qui fait lui-même partie d’un groupe cible. De préférence, misez sur les émotions pour captiver votre cible. Sachez que toute décision d’achat ou toute action repose sur une base émotionnelle bien définie. Lorsqu’il s’agit d’un site vitrine ou d’un site e-commerce, le contenu doit être engageant de manière à pouvoir convertir les visiteurs en clients.

Des billets longs agrémentés d’un jargon complexe

L’article doit intéresser son public cible, dès les premiers instants de la lecture. Créez donc des titres accrocheurs qui donnent envie de lire, sans pour autant tomber dans le putaclic. Ce sont des titres racoleurs qui servent à générer le maximum de trafic sans que le contenu soit forcément intéressant. Certains internautes commencent même à éviter de cliquer sur ce genre d’articles afin de ne pas perdre de temps. Par ailleurs, le contenu web doit être à la fois bref et efficace. En effet, plus d’un quart des internautes qui partagent les contenus lisent les articles en diagonale. Une écriture web concise et fluide sera d’autant plus partagée sur les réseaux sociaux. Pensez au passage à intégrer des images compressées agréables à la vue et en harmonie avec le sujet en question.

Néanmoins, en matière de référencement naturel, la tendance actuelle est aux contenus longs, notamment lorsqu’il s’agit de rédiger des articles de blog. Cela contribuera à l’amélioration du positionnement sur Google. Par ailleurs, aérez vos contenus. Plusieurs sous-titres parlants en gras seront également les bienvenus. Mais évitez à tout prix d’utiliser un jargon trop technique ou trop complexe lorsque vous ciblez des lecteurs non avertis. C’est le moyen le plus judicieux pour toucher un large public.

Une méconnaissance des bases du référencement naturel

Respecter les codes de la rédaction web et connaître les critères d’un bon positionnement sur les moteurs de recherche sont un must lorsqu’il s’agit de communiquer sur ce canal spécifique qu’est Internet. En effet, le site a tout intérêt à être bien référencé car l’internaute se limitera à la lecture des cinq, voire des trois premiers articles placés sur la première page de résultats. Dans cette démarche, le rédacteur web doit donc tenir compte des fondamentaux de la rédaction web :

– Il faut que le créateur de contenus web choisisse des mots-clés pertinents, tout en tenant compte de leur position concurrentielle et des besoins des internautes. Leur structure, leur longueur, leur popularité, leur densité et leur position doivent contribuer à l’optimisation du référencement du site web. Il est impératif que le champ lexical soit optimisé pour que le texte en question soit le plus riche possible. Vous pouvez insérer un lien externe pour les termes que vous ne souhaitez pas expliquer. En cliquant dessus, l’internaute sera alors dirigé vers un autre site comme Wikipédia par exemple.

– Le maillage interne doit être bien pensé afin de maximiser le taux de rebond du site. L’insertion de liens dans un article servira à renvoyer le lecteur vers d’autres contenus de votre site ou de votre blog.

– L’embellissement typographique est récompensé par les moteurs de recherche. Pensez donc à user autant que possible des balises typographiques telles que les listes à puces. Mettez les titres en gras pour les mettre en évidence.

Un faible retour sur investissement depuis l’écriture web

En matière de rédaction web, un bon retour sur investissement passe par un contenu attractif et orienté SEO. Pour ce faire, le producteur de contenus web doit idéalement se servir de quelques logiciels pouvant booster ses performances rédactionnelles. Ces derniers permettent :

– De trouver des idées de mots-clés et de choisir les mots-clés les plus pertinents. Certains logiciels comme Keyword Planner suggèrent de bons mots-clés et proposent une longue traîne, une série de mots-clés qui permet de gagner en visibilité sur les moteurs de recherche.

– D’éviter de dupliquer des contenus afin de créer des articles authentiques. Par exemple, Positeo donne la possibilité de comparer le degré de similarité entre l’article rédigé et le contenu des autres sites internet.

– De rédiger un titre et une balise méta-description parfaits, avec le nombre de mots adéquats. Le simulateur de SERP sera à même de vous indiquer si votre URL est trop longue ou que votre méta-description est trop brève.

– De lier efficacement les contenus entre eux grâce à un maillage interne abondant. Il est bon de noter qu’Answer the Public vous proposera des idées d’articles de blog.