Traduction de contenus web : les règles à respecter

Traduction de contenus web : les règles à respecter

Sur un site internet, le contenu est le principal atout pour convertir les prospects en clients. Un article rédigé dans la langue maternelle du lecteur est plus susceptible de lui parler. Cela amène les chefs d’entreprise à accorder une importance particulière à la traduction de contenus web. Voici les règles à suivre pour obtenir un texte soigneusement traduit pour votre audience à l’étranger.

La traduction de contenus web : toute une discipline

Certains donneurs d’ordres négligent l’importance que revêt la traduction de contenus dans leur stratégie marketing digital. Cette tâche se trouve souvent reléguée à un professionnel peu qualifié, voire à un logiciel de traduction. Or, une page mal traduite ne vous permet pas de vous faire connaître à l’étranger.

Aussi, contacter une agence professionnelle maîtrisant parfaitement le sujet à traduire est la meilleure stratégie. Il ne s’agit pas de traduire mot à mot les textes de vos pages internet. Une entière adaptation à la langue destinataire est de rigueur. C’est de cette manière que vous parviendrez à de meilleurs résultats.

Identifier le public cible

Définir l’audience permet de traduire les pages les plus pertinentes pour votre public. Quelle audience souhaitez-vous atteindre ? Quelles sont les problématiques qu’elle rencontre ? Quelles solutions proposez-vous ? Une fois que vous aurez les réponses à ces questions, vous saurez quel contenu traduire en priorité.

En effet, il faut noter que l’intérêt pour un sujet varie d’un pays à un autre, d’une culture à une autre. Dans le domaine du sport par exemple, le football américain est très populaire outre-Atlantique alors qu’il ne l’est pas du tout en Europe. Il en est de même pour le hockey sur glace qui est peu prisé dans les pays sud-américains.

La traduction de tous les contenus de votre site web n’est donc pas nécessaire. Du moins au début. Une étude de l’audience dans le pays cible est cruciale pour mettre en place une stratégie marketing efficace.

Briefer le prestataire sur le travail de la traduction

Briefer le traducteur permet d’obtenir une adaptation parfaite de la page dans la langue destinataire. Informez-le sur les mots-clés que vous souhaitez mettre en avant, sur le ton à utiliser, mais aussi sur les vocabulaires à employer.

Pour ce qui est du référencement, la traduction littérale de vos mots-clés n’est pas la bonne stratégie. Une localisation complète des mots-clés et de l’ensemble du contenu s’avère indispensable.

Déléguer la traduction de contenus web à une agence professionnelle

Traduire le contenu de votre site web en recourant à un logiciel ou en faisant appel à une personne non qualifiée est une grossière erreur. Notamment dans le domaine du marketing. En effet, seule une agence professionnelle connaît les subtilités de la langue. Elle est donc la mieux placée pour traduire et adapter vos contenus dans la langue souhaitée.

Contacter une agence experte en traduction de contenus web est le meilleur moyen d’instaurer votre marque à l’étranger. Traduire vos pages en tenant compte de la culture et du dynamisme linguistique du pays cible vous place comme un expert dans votre secteur. Ainsi, vous gagnerez la confiance de votre audience et le taux de conversion sera plus significatif.

Il existe plusieurs services de traduction en ligne qui vous permettent de trouver une agence de traduction qualifiée. Privilégiez celle qui maîtrise votre domaine d’activité.

Mettre à jour régulièrement les contenus traduits

Une fois en ligne, la mise à jour régulière de vos contenus traduits est indispensable pour assurer une efficacité sur le long terme.

Il est important de prendre en compte l’évolution du marché du pays dans lequel vous souhaitez implanter votre marque. Les contenus et votre stratégie marketing doivent de ce fait évoluer dans ce sens.

À titre d’exemple, un blog qui aborde des sujets d’actualité peut devenir obsolète s’il n’est pas régulièrement mis à jour. Il en est de même pour les chiffres clés présentés par le biais d’e-books ou de pages web. Vous devez les revoir régulièrement pour rester pertinent.

Implanter votre marque dans un pays étranger ne se limite pas à traduire les textes de votre site web. Adaptez également les images et les autres formats existant sur le site selon les préférences de votre audience étrangère.